Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 septembre 2005 2 27 /09 /septembre /2005 11:51

Rmalard1

Vieille maison du XVème siècle

Rmalard2

Place du marché et rue de l'église

Rmalard3

Hôtel de Ville

Rmalard5 

Les bords de l'Huisne Tireurs de sable

Repost 0
Published by nicole gobet
commenter cet article
17 septembre 2005 6 17 /09 /septembre /2005 11:49

Manoir_de_la_vove

Le manoir de La Vove. Elevé aux XVI-XVII s., le manoir (Cl.MH) présente un logis à deux étages éclairé par de larges fenêtres à meneaux et desservi par une tour d'escalier octogonale s'ouvrant par une porte à glabe flamboyant délicatement sculpté.Une tourelle cylindrique en encorbellement permettait d'accéder à la chambre du guetteur.A l'arrière, la grosse tour ronde est celle du donjon. Une chapelle de style gothique, complète l'ensemble.

Chapelle_de_la_vove_1

Chateau_du_tertre_1

Le manoir du Tertre fut construit par François Bry de la Clergerie, avocat au Parlement de Paris vers 1620 à l'orée de la forêt domaniale de Bellême, elle devint la propriété de Roger Martin du Gard de 1924 à 1958,sur le Livre d'Or du Syndicat d'Initiative, il a écrit "C'est à Bellême, en effet que j'ai composé presque toutes mes oeuvres, dans le calme de notre campagne percheronne et à proximité voisine, cette vivante et mystérieuse forêt de Bellême, dont le souvenir reste lié aux heures les plus fertiles de ma vie d'écrivain"

une vue de Bellême depuis le parc du Tertre

Vue_de_bellme_1

Manoir_de_la_bulardire

visite aux flambeaux au Manoir de la Bulardière à Sérigny

Manoir_de_lepinay

Manoir de l'Epinay en Saint-Hilaire-sur-Erre

Manoir_de_lepinay1 Manoir_de_lepinay2

Manoir de Malaise en 1541 Jean Marin, seigneur de Malaise était taxé à 45 sous pour contribuer à offrir le cadeau de noces de Jeanne d'Albret, fille de la Duchesse Douairière d'Alençon. En 1567,c'est Jean du Fay qui se présente pour le fief de Malaise par suite de son mariage avec Jeanne Marin.Au XVIIs des Fontenay sont venus y habiter.Puis vers 1730 on y trouva un Malart, famille ayant de nombreuses attaches percheronnes.

Des_petits_chats_1

des petits chats au manoir de Malaise

Lubinire

Le Manoir de la Lubinière fut vraisemblablement bâti après 1520, pour Jacques de Barat, fils cadet de Jean de Barat, seigneur des Chaises, à Vaunoise, de Montraversier, à Saint Martin du Vieux Bellême, et de Jeanne des Feugerets, les archives notariales font connaître ensuite, laissant presque cent ans dans l'ombre, qu'en 1768 Jean Nicolas Tousche de la Pelleterie était seigneur de la Lubinière.En fait, en 1789, aucun représentant des Tousche de la Pelleterie n'était présent à l'Asemblée des nobles de la province du Perche pour les élections aux Etats Généraux.A la suite de partages, d'expropriation pour dettes,de ventes, la Lubinière passa en totalité à Debray, ancien notaire à Préaux, qui y logea ses fermiers.Le manoir a gardé toute son élégance et la patine du temps ne donne que plus de charme à cette vieille ferme bien percheronne

Manoir_de_perrine

Le manoir de Perrignes fut acheté en 1455, par Macé Louis dont les descendant habitèrent la manoir jusqu'au milieu du XVIè siècle.Jacques Brisart seigneur des Perrignes devait garder cette terre jusqu'en 1731.Laure-Joachim de Chevessailles, son petit fils, comparut en 1789, à Bellême parmi les nobles du Perche. Au XIXè siècle, par suite de dissensions familiales, la propriété des Perrignes fut divisé entre six héritiers si bien que le manoir et ses dépendances demeurent aujourd'hui séparés entre plusieurs propriétaires.

Chteau_de_la_grande_maison

Château de la Grande Maison construit au XVIIIème

Bellme

une vue de Bellême

Choeur_de_lglise

choeur de l'Eglise de Dame Marie

Visite_du_pfet

Le site Prieural de Dame Marie a été distingué lors des Journées du Patrimoine par la visite de Michel Camux, préfet.Une exposition avait été organisée sur les différentes étapes des travaux de restauration du site 

Repost 0
Published by nicole gobet
commenter cet article
13 septembre 2005 2 13 /09 /septembre /2005 10:03

Canard1 Anes   

Repost 0
Published by nicole gobet
commenter cet article
13 septembre 2005 2 13 /09 /septembre /2005 01:17

La_fraternelle

Repost 0
Published by nicole gobet
commenter cet article
12 septembre 2005 1 12 /09 /septembre /2005 12:54

Vaunoise2 Vaunoise3 Vaunoise4 Vaunoise5

Repost 0
Published by nicole gobet
commenter cet article
9 septembre 2005 5 09 /09 /septembre /2005 11:39

Ensillage_du_mais

Repost 0
Published by nicole gobet
commenter cet article
8 septembre 2005 4 08 /09 /septembre /2005 11:08

Mariette Mariette1_1

Repost 0
Published by nicole gobet
commenter cet article
4 septembre 2005 7 04 /09 /septembre /2005 05:24

Fleurs_de_mon_jardin Oeillet

Repost 0
Published by nicole gobet
commenter cet article
4 septembre 2005 7 04 /09 /septembre /2005 05:20

Tang_herse1_1

D'abord propriété des comtes du Perche, la forêt de Bellême fut rattachée au domaine royal au XIIIè sècle avant de devenir propriété de l'Etat sous la Révolution.

Ses 2400 ha s'étendent sur un plateau d'argile et de sable recouvert d'une couche de limon.Cette assise donne sur 90% de la forêt des sols bruns favorables au chêne sessile.L'objectif déterminant de la forêt de Bellême est de produire du chêne de très haute qualité (bois de tranchage,  merrain pour les tonneaux, ébénisterie...) accompagné de hêtre comme essence secondaire.

La forêt de Bellême abrite une faune relativement abondante et variée. Parmi les mammifères, on rencontre le chevreuil, le sanglier, le cerf, le lièvre, la martre, le renard, mais aussi le blaireau, la fouine, le hérisson, l'écureuil et plusieurs espèces de chauve-souris. En tendant l'oreil, vous entendez l'un des 6 pics des forêts du Perche (vert, épeiche, mar, épeichette,cendré ou noir) ou l'engoulevent d'Europe.

LA FONTAINE DE LA HERSE

"INSCRIPTION GALLO ROMAINE APHRODISIA"

Fontaine_herse_1

La fontaine de la Herse était déjà connue des romains qui l'avaient consacrée aux dieux infernaux "Vénus, Mars et Mercure".Redécouverte en 1607, elle porte le nom d'un ancien temple de l'amour (Herse en langue gallique) aujourd'hui détruit. Il existait 2 sources aux propriétés différentes, l'un recommnandée pour les maladies des yeux, l'autre pour les maladies intestinales. Au milieu du XIXè siècle, le site était aussi fréquenté qui celui de Bagnoles-de-l'Orne

Repost 0
Published by nicole gobet
commenter cet article
20 août 2005 6 20 /08 /août /2005 13:30

Coucher_de_soleil1_2   

Repost 0
Published by nicole gobet
commenter cet article